Accueil > Le mag > Conseils jardinage > Tout sur la tomate ! Mai 2016

Tout jardinier dans l’âme a envie de récolter ses tomates. Elles sont faciles à cultiver à condition de respecter quelques règles élémentaires.


Conseils de Michel Le Bars et de Nicole Kobak pour bien réussir la culture de vos pieds de tomates :

- Plantation des tomates (plante gourmande) vers la mi-mai (pas de risque de gel) :
- Préparer les pieds de tomates mis à tremper environ 10mn avant plantation.
- Enlever le pot, dégager les racines enroulées de la motte, pincer les feuilles basses : la plantation sera verticale jusqu’au-dessus du niveau des feuilles pincées, la tige ainsi dégagée émettant ultérieurement des racines.
- En pleine terre, trous de plantations distants en tous sens de 70cm minimum voire plus, ce qui facilitera l’aération entre les plants et limitera la propagation des maladies.
- Faire des trous suffisamment profonds avec un plantoir ou une bêche pour y enterrer le plant jusqu’à la zone précitée, à 70cm minimum voire 1m de distance en tous sens.
- Au fond du trou, mettre une poignée de terreau (ou de compost maison) et une poignée de feuilles d’ortie (renforce les défenses, donne de l’azote). Avec le plantoir, fragmenter les feuilles et mélanger l’ensemble avec la terre.
- Enfoncer un tuteur (par ex de section carrée, de 2m minimum de hauteur) à 5-10cm du plant, l’y fixer par une ficelle nouée (+ étiquette au nom de la tomate).
- Mettre en place le plan, recouvrir de terre.
- Bien arroser au pied (ne pas mouiller les feuilles) dès la plantation, pour assurer une bonne hydratation tout en tassant bien la terre au niveau des racines.
- Bien pailler au pied des plants, ce qui limitera l’arrosage facilité par une bouteille plastic sans fond, avec bouchon percé (ou non car se bouche en terre lourde) légèrement enfoncée inclinée dans le sol.
- Cela évitera aussi les projections de terre sur les feuilles avec risque de transmission des spores notamment du mildiou.
- Ultérieurement en cas de feuilles contaminées, les enlever et brûler ou mettre à la poubelle pour éviter la contamination.
- Michel procède aussi au traitement préventif des tomates avec de la bouillie bordelaise, 2 fois à 8-10 jours d’intervalle, , ce produit devenant rapidement toxique pour l’homme et les divers organismes.
- Aux tomates, associer des condimentaires (basilic, persil, ciboulette…) mais aussi œillets d’inde et soucis qui repousseront notamment les pucerons et autres fleurs mellifères, les insectes favorisant la fructification. A noter que selon les chercheurs, la couleur orange augmente d’environ 30% la production des tomates.
- Arrosage :
* maladie du cul noir : liée à un arrosage irrégulier.
* arroser environ 1 fois /semaine ou même tous les 10jours si le sol est bien paillé. (5 voire 10cm d’épaisseur de paillage)
- Paillage : paille récupérable dans les manèges, tonte séchée, BRF non frais… ; à noter que des pierres ou ardoises mises au pied des plants de tomate, en accumulant la chaleur, vont stimuler la pousse.
- Pour les autres plantations, procéder de même pour le trou de plantation, l’ortie étant recommandée pour les plantes gourmandes.

Vosu trouverez un dossier complet sur le site de Rustica de ce moishttp://www.rustica.fr/articles-jardin/fiche-culture-tomate,556.html


par Martine Stephant


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


novembre 2018 :

octobre 2018 | décembre 2018

Devenir adhérent

  1. Qui sommes-nous ?
  2. Nous contacter
  3. Adhérer à l’association
  4. Partenaires