Accueil > Photos > Récits et Photos de nos ateliers et sorties. > Taille et greffes de fruitiers à noyaux le 10 septembre 2016

Au programme de cet Atelier la TAILLE dans les jardins de nos adhérents avec intervention sur les arbres suivants :
cerisiers, hâtif 1/2 tige,
cerisier de 20 ans,
pruniers de différentes variétés et jeunes et anciens,
abricotiers bien formés,
un pêcher à fruits jaunes
un prunier reine-claude déjà anciens.
C’est sous la conduite de Philippe PEZERON, professionnel, que cet
Atelier s’est déroulé.
Article écrit par Renée Le Cam


C’est sous la conduite de Philippe PEZERON, professionnel, que cet Atelier s’est déroulé.

Quatre visites étaient prévues, qui ont eu lieu sous un ciel clément avec juste ce qu’il faut de pluie en fin de journée, ateliers suivis par une douzaine de personnes.

-Cerisiers hâtif burlat 1/2 tige, coeur de pigeon sur tige, grand cerisier :

Il est possible de faire une taille en vert maintenant car l’arbre mémorise la masse
foliaire et limite sa croissance pour passer l’hiver.

La taille des arbres à noyaux se fait en septembre quand les fruits sont tombés et au maximum à mi-octobre,

Pour mémoire, pour les arbres à pépins, la taille se fait quand les feuilles tombent de
décembre à maximum mi-mars et que les bourgeons grossissent.
Sur une branche attaquée par le chancre, ne pas hésitez à la couper juste après.

P. Pezeron nous a montré une greffe sur une branche de cerisier : en fente et en oeillet.
Pour les troncs couverts de lichens, ceux-ci peuvent s’enlever avec une brosse en nylon .
Nous avons retrouvé pour la coupe de tous ces fruitiers les mêmes conseils de taille

Reconnaître les bourgeons en grappe : ce sont les bourgeons à Fruits et les
bourgeons plats qui sont les bourgeons à feuilles.
Conseil : Contre les fourmis : les bandes de glu (attention à ne pas oublier les tuteurs)
Au pied des fruitiers où les larves de coccinelles pullulent : mélisse, tanaisie, absinthe sont conseillées .

Bien surveiller les liens des troncs et les préférer élastiques
Avant de tailler un arbre, prendre du recul, On commence par enlever le bois mort
Aérer au milieu en retirant les branches qui se croisent où qui déséquilibrent l’arbre,
Ventiler l’arbre pour que la lumière passe bien dedans.
Une branche courbée ralentit la sève - égaliser la coupe
Cette taille n’est pas à pas faire tous les ans, tous les 3 ans plutôt

Taille de formation : petites réductions

Conseil : Nous avons eu un été très sec et il arrive que l’arbre fasse tomber tous ses fruits ; il le fait pour se protéger ; de même ne prévoyez pas de plantation pendant cette période et arroser seulement les plants de l’année.

Acheter les fruitiers par 2 afin de faciliter la pollinisation

- Prunier :

Différentes sortes de pruniers ont été taillées : si la taille était différente selon
chaque arbre et son âge, nous avons retrouvé les mêmes attentions et les mêmes
approches pour les traiter.

- Abricotier :

Réduire un arbre c’est se rapprocher du tronc
En cas de montée de sève : trop de sève donne trop de pression. Les bourrelets
de sève sont dûs à une poussée de sève, la gomme.

Aérer, la proximité d’un mur ne nuit pas à l’abricotier, au contraire il aide les fruits
à murir.
Couper toutes les parties basses et tout ce qui est milieu. Tailler l’arbre en gobelet , pour qu’il s’écarte et que la lumière pénétre bien à l’intérieur de l’arbre.

L’Abricotier peut être traité en espalier
Il n’y a a pas de problème en cas de coupe importante sur l’arbre car c’est le moment de les tailler.
En cas d’infestation par les pucerons, bien se rappeller le mélange suivant
:1 cuillerée à soupe de vinaigre blanc dans un litre d’eau et pulvériser

Sur un abricotier, les fruits poussent sur les Allonges (jeunes branches aux
extrémités)
Ces tailles de fin d’été pour les fruitiers à noyaux se fait environ tous les 3 ans, avec
donc une taille sévère, l’ année suivante on taille les jeunes pousses et l’année
suivante on épointe c’est à dire qu’on égalise les branches et on supprime le bois mort.

Vu dans le 3 ème jardin , un ensemble d’ oeillets d’inde, capucines, qui donne une dynamique au jardin et permet aux fruits de mûrir plus vite.

En cas de fatigue de l’arbre ou de déséquibrage, garder les branches du bas (gourmands, il peut repartir de là ) sinon les couper.
Toujours couper au ras du tronc.

- Pêcher à fruits jaunes :

Réduction importante sur un fruitier n’ayant jamais été taillé.
pour celui-ci, ancien, raccourcir sur un départ de branche.
On peut aussi refaire de la taille en vert- une pré-taille réduit la masse
foliaire et renforce le bourgeon à fruit.

On réduit en épointant et on donne une forme : ne pas enlever le bourgeon
à fruit ;

- AGAPANTES : graine à semer dans du terreau et gravier (gros sable de loire)
dans un godet ,du terreau, semer, gros salle de loire par -dessus sur 2 à 3 cm.

La journée s’est terminée sur le pot de l’amitié.


par Martine Stephant


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


janvier 2018 :

décembre 2017 | février 2018

Devenir adhérent

Autres articles de cette rubrique

  1. Qui sommes-nous ?
  2. Nous contacter
  3. Adhérer à l’association
  4. Partenaires