Accueil > Photos > Récits et Photos de nos ateliers et sorties. > Sortie algues à Piriac

Sortie algues sur les plages de Piriac avec un animateur pour nous permettre de les reconnaitre et de pouvoir les consommer


Sortie Algues à Piriac 
Notre atelier a été animé par Jean Claude JULIEN alguiste du Castelli à Piriac .
Il nous a fait découvrir différentes algues et plantes marines. 

Il a tenu à nous rappeler certaines consignes avant de cueillir les algues :
La cueillette des algues est soumise à une réglementation qui date en partie de 1881 ( arrêté de Colbert )
Vérifier la qualité de l’eau .Ne pas récolter à proximité de sources de pollution et s’informer de la qualité sanitaire sur le site ou en mairie .
Cueillir uniquement les algues qui sont fixées sur les rochers ,cailloux. Ne pas récolter les algues échouées sur le sol. Ces dernières peuvent être impropres à la consommation. 
Couper les algues avec des ciseaux ( ne pas les arracher ). 
Laisser le crampon et un morceau de chaque algue accroché à son support, cela permet à des espèces de venir se cacher , pondre ou bien s’alimenter .
Pour préserver la ressource et éviter le gaspillage, on ne récolte que ce que l’on pourra manger et laisser certains endroits des bouquets .
Ne pas déplacer ou retourner les rochers pour assurer la survie des espèces.
Respecter le calendrier suivant les espèces .

Algues vertes
Ulva lactuca (Laitue de mer) .Couleur vert pâle foncé selon la saison. Elle peut-être récoltée toute l’année mais de préférence au printemps et à l’automne à mi-marée. Haute de 10 à 20cm, elle est très présente sur les côtes bretonne.
Enteromorpha(Cheveux de mer) les entéromorphes sont des algues annuelles très communes qui se développent généralement en quantité très importantes, sur les rochers, et dans les cuvettes au niveau des étages médio- et infra-littoral. Leurs frondes de couleur vert pâle à vert foncé peuvent atteindre de 25 à 30 cm et plus selon les espèces.
Acrosiphonia arcta Chaque filament est constitué d’une file unique de cellules cylindriques, plus ou moins longues, à nombreux noyaux et à chloroplaste réticulé. Certaines files de cellules se terminent en forme de crochet.

Algues brunes
Himanthalia elongata ( Haricot de mer) (Spaghetti de mer) On la cueille de préférence en avril et mai ,les pousses sont les plus délicates et fines et par fort coefficient .
Fucus serratus (Goémon dentelé) Algue brune de l’ordre des fucales, en lanière très plate et dichotome, sans flotteur, aux bords découpés en dents de scie et avec une nervure médiane faiblement saillante. De couleur brun olive, ce goémon fixé à la roche par un stipe très court, forme des bouquets éparses.
Laminaria digitata (Laminaire digitée) De très grande taille (de 1m à 4m), cette algue se caractérise par un thale divisé en plusieurs lanières. Sa couleur varie du brun au vert/beige olivâtre.
Halidryss siliquosa ( chêne vert)Elle est fréquenté sur les côtes européennes dans les flaques d’eau à marée basse entre les rochers
Ascophyllum nodosum ( Goémon noir) Elle vit fixée au substrat par un disque basal. Les ramifications portent sur leur parcours des renflements qui jouent le rôle de flotteurs (aérocyste) donnant à l’ensemble un aspect noueux.Pour estimer son âge ,on compte un flotteur par an ,depuis la base et un flotteur ,tous les deux ans .

Algues rouges 
Porphyra umbilicalis (Nori) C’est une algue très fine dont les lames lobées peuvent atteindre jusque 60 cm de longueur. Douce, à la saveur noisette, la Nori est l’algue la plus mangée de nos jours.
Osmundea pinnatifida (Laurencia pinnatifida)(Poivre de mer) C’est une algue rouge mesurant de 1 à une dizaine de cm selon son implantation sur les faciès rocheux et le degré d’agitation des eaux. Malgré sa coloration généralement brun foncé, il ne faut pas la confondre avec une algue brune. Elle possède un axe principal qui se divise en rameaux alternes et aplatis. Dans son ensemble, le thalle est épais et charnu. Les dernières ramifications sont courtes et arrondies aux extrémités. 
Chondrus crispus ( Goémon blanc )Cette algue rouge, très polymorphe d’aspect, mesure en général entre 7 et 15 cm de long. Sa couleur varie de pourpre à vert en passant par le brun, avec de nombreuses nuances intermédiaires. Elle est récoltée pour ses propriétés gélifiantes .
Gracilaria ( Ogonori) On les trouve,le plus souvent accrochées sur des cailloux dans les ruisseaux qui serpentent l’estran .Il y a plusieurs espèces de Gracilaria et ont toutes des molécules gélifiantes : les agars.
Polysiphonia lanosa Cette rhodophycée ou algue rouge vit sur les ascophylles noueux et très exceptionnellement sur des fucus. Elle forme des touffes de filaments ramifiés brun-rouges ou violacés ressemblant à des pompons. C’est une espèce semi-parasite dont les cellules de sa base pénètrent dans celles de son hôte situées près des pédoncules des organes reproducteurs .

On peut conserver les algues de différentes manières :Fraîches ( à consommer très vite ) ,Congelées,Séchées (les réduire en paillette )et au vinaigre ( comme les cornichons ). 

Plantes marines Les plantes marines poussent entre deux mondes : attachées à la terre par leurs racines, elles captent dans leurs feuilles le sel de la mer. Salicorne, criste marine, obione et roquette de mer apportent à l’organisme de précieux apports en iode et sels minéraux. Depuis des siècles, on apprécie leur saveur subtile et leurs propriétés digestives.
Obione
Salicorne 
Criste marine
L’arroche marine
Le cakilier maritime Ses feuilles sont épaisses et luisantes qui fleurit blanc /mauve
 Diplotaxis (la roquette) une autre qui fleurit jaune pâle.            Merci pour cette belle journée enrichissante.


par Pascal Atinault



novembre 2022 :

octobre 2022 | décembre 2022

Devenir adhérent

Autres articles de cette rubrique

  1. Qui sommes-nous ?
  2. Nous contacter
  3. Adhérer à l’association
  4. Partenaires