Accueil > Photos > Récits et Photos de nos ateliers et sorties. > Compte rendu atelier agroécologie, paillage, traitements bio du 30 mars (...)

Suite au restrictions sanitaires , l’atelier agroécologie du 30 mars 2021 a été réalisé en 2 parties, une le matin et l’autre l’après-midi.


C’est sous un beau soleil , que Mr Jean Michel Bellavoir nous a accueillis et présenté les jardins familiaux de Pornichet.
Une conférence a été animée par Mr Gérard Bourges, propriétaire du jardin des Cistes à Saint-Aubin-des-Châteaux, qui nous a fait partager son expérience et ses conseils sur le jardinage au naturel.

L’agroécologie est une façon de concevoir des systèmes de production qui s’appuient sur les fonctionnalités offertes par les écosystèmes
Il s’agit d’utiliser au maximum la nature comme facteur de production en maintenant ses capacités de renouvellement.

L’ agroforesterie désigne les pratiques, nouvelles ou historiques, associant arbres, cultures et - ou animaux sur une même parcelle agricole, en bordure ou en plein champ.

La permaculture a pour objectif de s’inspirer de la nature pour créer un écosystème comestible, c’est-à-dire qu’il s’agit d’utiliser les forces de la nature (faune, flore...) pour mettre en place un système en équilibre, qui ne nécessite que très peu d’intervention humaine .

Thèmes de la journée

• Nourrir le sol
• Préserver ses cultures
• Garder l’humidité l’été
• Economiser l’eau (sols, paillages, purins)
• Les auxiliaires
o Dessous
o Dessus

Le sol

Les lombrics (vers de terre) vivent dans les premiers centimètres du sol. Les galeries facilitent la circulation de l’eau, de l’air et de la pénétration racinaire. Les turricules des vers sont enrichis en minéraux assimilables par les plantes.

Comment nourrir un sol et Préserver ses cultures

Réalisation du compost

Les travailleurs responsables du compostage sont :
Les cloportes, les vers de terre, les cétoines, les limaces, les bactéries, les champignons...

2/3 Les matières "brunes" : feuilles mortes, brindilles sèches, branches broyées, copeaux de bois et sciure, écorce, paille… Sèches et dures, elles sont riches en lignine et en cellulose, substances carbonées qui fournissent le plus d’humus stable. Utilisées seules, elles se décomposent lentement car elles manquent d’eau et d’azote.
1/3 Les matières "vertes" : déchets de cuisine et tontes de gazon fraîches. À l’inverse des matières brunes, elles sont humides, molles et contiennent beaucoup de substances rapidement fermentescibles. Elles sont riches en sels minéraux et en azote, mais leur rendement en humus est faible.

Aérez et remuez de temps en temps
Arrosez si nécessaire

Temps nécessaire pour préparation compost : 1 année

Les purins

Les différents purins qui sont de véritables concentrés nutritifs constituent le meilleur stimulant naturel.

Exemple : Le purin d’ortie agit comme un engrais car il contient beaucoup d’azote, ce qui favorise la croissance des pieds de tomate.

Préparation : 1 kg d’orties pour 10 l d’eau
En cours de culture, diluer 10 % de purin d’ortie dans de l’eau.
Pulvériser la préparation toutes les 3 semaines, de la mi-juin à fin juillet.

Autres purins : Purin de saule

Le Bois Raméal Fragment (BRF)

Le BRF ou bois raméal fragmenté est le résultat du broyage de petites branches fraîchement coupées, d’un diamètre inférieur à 7 cm. Épandu sur le sol en hiver, il peut y être incorporé au printemps, améliorant considérablement sa structure et agissant comme un puissant fertilisant.

Le paillage

Il a l’avantage de garder l’humidité et ainsi économiser l’eau.

Auxiliaires de jardin

Comment profiter des insectes et animaux auxiliaires de votre jardin ?
Les auxiliaires peuvent être dans la terre (dessous) ou sur le sol (dessus)

Quelques auxiliaires :

• Les coccinelles : consomment principalement des pucerons
• Les chrysopes : la larve de chrysope dévore les insectes nuisibles (pucerons, cochenilles farineuse , thirps ,acariens ...)
• Les cantharides : consomment pucerons, chenilles et insectes à corps mou
• Les carabes : consomment les limaces, les escargots, les carpocapses des pommes et poires, mais également les vers de terre
• Les syrphes : Insectes inoffensifs. ressemblant à des abeilles volant sur place. Dévorent les pucerons
• Le Xylocope ou abeille charpentière : adore butiner principalement les glycines
• Les Forficules où perce oreille : À une activité principalement la nuit. C’est un insecte qui se nourrit de pucerons, d’araignée rouge, de larves .....
• Les Lucanes : On les trouve dans les souches pourries de chênes ou sous terre consommant les racines du même arbre. Appelé Cerf-volant (pour le mâle) ou Grande biche (pour la femelle)
• La Musaraigne : C’est une espèce principalement nocturne. Elle se nourrit d’insectes, vers et limaces.
• L’Orvet : Famille des lézards et inoffensifs. Il affectionne les invertébrés, de l’escargot aux cloportes.
• Les Bourdons : Ils sont utiles à l’agriculture. Ils pollinisent la plupart des plantes dans le monde.
• Les Oiseaux : Ils sont principalement insectivores surtout au printemps, moment où ils nourrissent leurs petits.

Merci à Gérard pour nous avoir partagé son savoir
Merci à Jean Michel pour nous avoir accueillis
Merci à Michel pour l’organisation de l’atelier
Merci aux participants pour leur attention active

Compte rendu rédigé par Nadine Muller


par Nadine Muller



août 2021 :

juillet 2021 | septembre 2021

Devenir adhérent

Autres articles de cette rubrique

  1. Qui sommes-nous ?
  2. Nous contacter
  3. Adhérer à l’association
  4. Partenaires